blog-entete

Blogue

 

La baisse de libido chez la femme

Selon diverses études, environ 50% des femmes adultes vont rencontrer des difficultés sexuelles et constatent une baisse du désir sexuel au cours de leur vie.

 

De nombreux facteurs font en sorte que la femme subit au cours de sa vie de fréquentes fluctuations de libido. Jusqu’à 30% des femmes constatent une baisse du désir sexuel et près de la moitié d’entre elles s’en inquiètent.

 

Causes possibles de la baisse de libido chez la femme

De nombreuses variables ont des effets sur la fonction sexuelle notamment : 

-        Aspect émotionnel et psychologique,

-        des problèmes de santé qui entrainent de la fatigue

-        des problèmes de santé qui entrainent des douleurs,

-        la prise de certains médicaments tels que : antidépresseurs, anovulants, antihistaminiques, antihypertenseurs, hormones de source externe et autres…

 

Durant un moment de débalancement hormonal (grossesse, allaitement, opération, choc émotionnel), durant la pré-ménopause et la ménopause ou bien, sous l’influence de certains médicaments, les taux d’œstrogènes fluctuent. La production d’hormone féminine fluctue et finit par diminuer, tout comme la production de testostérone présente chez la femme également. La fluctuation et la baisse des taux de testostérone semblent être associées à une diminution de la libido. La perte d’œstrogènes est aussi l’origine de la plupart des changements, et l’on constate également une diminution de la lubrification pendant l’excitation sexuelle, une diminution du tonus vaginal et de l’élasticité de la paroi du vagin. La sécheresse vaginale n’est pas seulement associée à des douleurs pendant les relations sexuelles, mais aussi à une diminution du désir sexuel.

 

La testostérone pour les femmes aussi !

La testostérone est aussi un facteur clé, car elle est essentielle à une libido normale, tant chez la femme que chez l’homme. Elle contribue à déterminer le désir, l’excitation et la sensation sexuelle. L’augmentation du cortisol en cas de stress chronique peut également bloquer les effets de la testostérone et inhiber la libido. Les scientifiques savent que des taux élevés de cortisol inhibent la principale hormone sexuelle du corps, ce qui a un effet négatif non seulement sur la libido, mais aussi sur l’ovulation et sur le nombre de spermatozoïdes. De nouvelles recherches menées à l’université de la Californie révèlent également que le stress joue un rôle au niveau du cerveau pour ce qui est des hormones de reproduction et qu'en effet, le stress inhibe les hormones de reproduction chez la femme …

 

La préménopause

On observe que ces changements, au niveau des organes sexuels, tendent à s’accentuer avec l’âge, et surtout au moment de la ménopause.

  

Une consultation avec Mme. France Claveau vous offre la possibilité de retrouver un équilibre dans tout ça et ne pas passer par tout le côté négatif de cette tranche de vie afin d’améliorer votre qualité de Vie Sexuelle !

 

Voici les produits que je vous propose 

 

Screen Shot 2019 11 06 at 11.25.38 AM

Screen Shot 2019 11 06 at 11.26.46 AM

 Consultez un professionnel de la santé afin de savoir quel produit convient le mieux pour vous.

Blogues récents